accueiluniversfilmoen+

 

 

Qu’est-ce que le réel ? Avons-nous tous la même perception des choses ? Cette relativité me fascine. J’ai toujours considéré qu’il n’y a pas de réalité absolue et que l’objectivité n’est qu’une somme de subjectivités. Dans mes films, je m’intéresse aux pans multiples des vérités et des êtres, induits notamment par l’angle de nos regards. De la même manière que les individus ont des facettes diverses, il me semble que nos valeurs, nos croyances et nos morales sont également des prismes qu’on peut interroger dans des biais d’exposition divers, de manière à en révéler des reflets et des incidences insoupçonné(e)s. Je suis fasciné par les questions existentielles (solitude, finitude, liberté, responsabilité, quête de sens, etc.), mais aussi par le monde contemporain dans son ensemble que je resitue dans la dimension plus globale de l'histoire et des légendes.

 

 

  Mon univers
Je revendique un univers singulier dans lequel s’inscrivent tous mes films, mais qui ne se définit pas forcément par certaines catégorisations usuelles dans lesquelles il faudrait se répéter inlassablement (film d’auteur / film commercial, comédie / thriller / épouvante, etc.).
La fiction permet cette magie puissante dont j’essaie de me saisir avec humilité et qui consiste à inventer des mondes, à donner chair à des imaginaires, qu'ils soient réalistes ou oniriques, par le biais de la poésie, de l'humour, de l'étrange ou de l'angoisse…
Ainsi, je voyage du thriller à la comédie noire en passant par l'animation, en accordant toujours une grande attention à l’adéquation entre le propos et l’esthétique. Je cherche à porter des propositions singulières, quitte à prendre des risques parfois, car il me semble que ce n’est qu’à ce prix qu’on peut tenter de proposer du nouveau.

matiere

 

 

 

portrait

Mon parcours
Après des études de Lettres Modernes et parallèlement à mes premières réalisations en vidéo Hi8 et cinéma S8mm ou S16mm, j’ai été technicien de l’image (lumière, cadre) entre 1997 et 2005 pour le cinéma (courts et longs métrages), la télévision (TF1, Arte, Canal J) et le théâtre (compagnies privées et Scènes Nationales).
En parallèle à mon activité de réalisateur, j’ai été associé dans deux sociétés de productions (2006-2012) avec lesquelles j’ai participé à la fabrication de films de commande, mais aussi de fictions, de documentaires et de clips. Sur certains de ces films, j’ai aussi été monteur et graphiste.
J’ai ensuite nourri mon travail de réalisateur avec des expériences complémentaires, comme la lecture de scénarios pour le CNC (Aide à l’Ecriture et Avance sur Recettes), la prise en charge de missions d’éducation à l’image pour le CICLIC, ou l’encadrement de stages de jeu pour la caméra aux Cours Florent.
Après avoir réalisé plusieurs courts-métrages, plusieurs clips, un documentaire historique et de nombreux films de commande, mon premier long-métrage ("Le Pantin") est sorti en salle en 2016.
Aujourd’hui, je m’estime chanceux de constater que mon goût pour le cinéma et mon envie de réaliser sont absolument intacts et que je me passionne pour chaque nouveau projet comme si c’était le premier.